Caraïbes, Gastronomie
1 commentaire

SamKanKook présente le Supper Club en Guadeloupe

Le chef privé Sam derrière « SamKanKook » a organisé la première édition du Supper Club ô Péyi le 11 août dernier. Un voyage gastronomique offert à un cercle de gourmets invités à découvrir sa cuisine fusion. J’y étais. Découvrez l’interview du chef Sam pour une immersion dans un univers raffiné aux notes caribéennes affirmées.

  • Supper Club ô Péyi by SamKanKook
  • Supper Club ô Péyi by SamKanKook
  • Supper Club ô Péyi by SamKanKook
  • Supper Club ô Péyi by SamKanKook

Je vis à Londres depuis plus de 12 ans. En parallèle d’une carrière à la City, je cuisine pour les autres avec mes recettes de grand-mère associées à de nouvelles saveurs découvertes en voyage ou au cœur de Londres la cosmopolite.

SamKanKook

Elle dit 8 – Sam, pourrais-tu te présenter auprès des lecteurs du blog ?

Sam – Pour ceux qui ne me connaissent pas je m’appelle Samuel, tout le monde m’appelle Sam. Je suis Guadeloupéen, de Port-Louis et j’aime la cuisine avec un grand «C ». Je vis à Londres depuis plus de 12 ans. En parallèle d’une carrière à la City, je cuisine pour les autres avec mes recettes de grand-mère associées à de nouvelles saveurs découvertes en voyage ou au cœur de Londres la cosmopolite.

Raconte-nous l’univers SamKanKook et le concept du « Supper Club » présenté en Guadeloupe pour la première fois le 11 août dernier. Comment cette aventure a-t-elle démarré ?

Mes premiers « Supper Club » étaient des dîners entre amis, mon but était de faire découvrir la cuisine caribéenne que je connaissais, celle que j’aimais. Les retours ont été positifs, les premiers mots qui sortaient de leur bouche étaient « Sam, you can cook !!! ».

De fil en aiguille, des amis ont voulu convier leurs amis aux dîners. Les demandes se sont multipliées ; grâce au bouche-à-oreille, des inconnus ont commencé à me solliciter. C’est à ce moment que je me suis lancé dans la création de mon collectif SamKanKook. J’ai voulu que les dîners soient bien plus que des dîners. J’ai voulu créer des expériences autour de mon univers culinaire que je décris comme de la cuisine carib-fusion.

SamKanKook est en quelque sorte un hommage rendu à mes proches et mes amis qui grâce à leurs mots et leurs encouragements m’ont permis de me lancer dans ce projet fou autour de ma passion. Aujourd’hui, SamKanKook réunit plusieurs personnes ayant pour mission d’offrir une expérience gastronomique transculturelle avec une note résolument créole et indiscutablement raffinée.

Tu es réputé pour hisser haut les couleurs de la cuisine fusion caribéenne à l’international. Décris-nous les contours de ta cuisine carib-fusion.

C’est un mélange entre la culture, la cuisine caribéenne, mes voyages et les cuisines du monde ; ce qui est tout à mon image. Je me vois un peu comme un chimiste qui a voyagé à travers le monde. J’ai pu expérimenter différentes saveurs et techniques que je mélange, marie ou revisite à foison.

Mon premier amour reste la cuisine guadeloupéenne à laquelle je souhaite apporter un nouveau twist, une nouvelle teinte. La seule règle que je m’impose : celle de mon instinct créatif pour sublimer les ingrédients utilisés.

Un aperçu des mets proposés au Supper Club ô Péyi by SamKanKook
Supper Club ô Péyi by SamKanKook

Les voyages font partie de l’univers SamKanKook. Comment as-tu sélectionné les destinations mises en avant au cours de la première édition du Supper Club ô Péyi ?

Le voyage est mon autre passion : j’ai eu l’occasion de voyager dans plus de 50 pays. Il était important pour moi de partager certains de mes coups de cœur, de faire voyager les passagers sur tous les continents pour une expérience inoubliable ponctuée de contrastes et de temps forts.

J’ai donc choisi des destinations qui faisaient rêver le jeune homme de 19 ans qui a quitté son île, la tête pleine d’images, de clichés et de questions.

Ton profil de chef privé multipotentiel basé à Londres intéressera plus d’un gourmet. Peut-on recourir à tes services hors de la capitale britannique ?

En effet, je vis à Londres mais je me déplace aisément pour les prestations exit Covid bien évidemment. J’ai été sollicité sur Dakar, par exemple, pour quelques prestations au mois de juin dernier.

Nous invitons les personnes intéressées à prendre contact avec nous par mail, téléphone ou encore via les réseaux sociaux. Mes collaborateurs sont très réactifs et parlent différentes langues pour répondre à la demande. Si mon agenda le permet, je voyage avec grand plaisir !

Peut-on espérer te voir plus souvent en Guadeloupe pour de nouveaux voyages culinaires au cours des prochains mois ?

Est-ce une invitation ? Avec grand plaisir. Le Covid est malheureusement passé par là ; nous avons dû annuler quelques prestations mais nous espérons pouvoir revenir pour d’autres « Supper Club ô Péyi » ou un « Dîner Trendy* ».

*Dîner Trendy : dîner gourmet organisé par My Trendy Agency, petite agence digitale co-créée par mon photographe de mari et moi. Nous proposons un service de consulting et de production de contenu aux acteurs du tourisme et de la gastronomie, notamment.

Supper Club ô Péyi by SamKanKook
© SamKanKook – Jessica Laguerre Photography

L’idée d’ouvrir une Table ici ou ailleurs t’a-t-elle effleuré l’esprit ?

Bien sûr, c’est la suite logique de l’aventure SamKanKook, nous avons déjà reçu quelques sollicitations pour des collaborations. Je ne peux en dire plus pour le moment, confidentialité oblige.

Tu as vécu une expérience de chef nomade au Sénégal. Est-ce que l’idée de poser régulièrement tes couteaux dans des cuisines du monde te séduirait ?

Le “nomadisme” est ancré dans l’ADN SamKanKook : cette idée de poser ses couteaux et d’offrir le service et le standing d’un restaurant “gourmet” dans la chaleur d’une maison, d’un lieu inédit dans un nouveau pays. Pour moi la notion de Chef Privé est sans limite géographique. “Sé zié ki lach”, ne dit-on pas ?

Supper Club ô Péyi by SamKanKook
Supper Club ô Péyi by SamKanKook

Avec ton regard pointu d’explorateur culinaire, que faudrait-il mettre en œuvre pour que la cuisine caribéenne rayonne davantage hors de nos latitudes ?

Je pense qu’il faudrait :

a. Plus de visibilité dans les médias, réseaux sociaux, programmes culinaires.

b. Plus d’inclusivité. J’entends par là moins de cloisonnement : intégrer la cuisine caribéenne dans les programmes culinaires / magazines mainstream et pas que dans ceux dédiés aux « ultramarins ».

c. Plus d’offres. La cuisine antillaise est encore bien trop souvent associée au colombo, au boudin, aux accras ou au punch qui font partie intégrante de la cuisine antillaise sans aucun doute ; on a tous grandi avec et ce sont des plats qui font partie de notre héritage.

Il y a aussi pléthore de plats, de saveurs, d’épices, d’ingrédients que les gens connaissent peu en Europe comme le fruit à pain, le corossol, la carambole, les pommes malaka, les quénettes, la madère ou encore les racines que j’utilise dans mes plats signatures ; disons que c’est moins « mainstream ».

Aussi, la cuisine caribéenne est souvent présentée comme une cuisine « street-food », « populaire », mais la réalité est différente.

La mission de SamKanKook est d’offrir cette même cuisine avec une approche gastronomique. Pour moi la cuisine carib-fusion by SamKanKook doit être une expérience innovante et polysensorielle. C’est d’ailleurs pourquoi certaines de mes prestations sont présentées en musique ou avec des supports vidéos.

Avant de se quitter, y aurait-il des projets en cours avec SamKanKook que tu aimerais partager avec les lecteurs du blog Elle dit 8 ?

Nous avons plusieurs projets : des participations à des événements culturels à Paris et à Londres, des dîners à 4 mains, un projet de livre, un projet d’atelier de cuisine puis à plus ou moins long terme un projet d’ouverture de restaurant …

Mes papilles frétillent ! Une toute dernière question : de quoi le chef SamKanKook rêve pour la nouvelle saison qui s’ouvre ?

Je rêve de pouvoir cuisiner pour Rihanna … Trêve de plaisanterie, du moins qu’à moitié. Je rêve de pouvoir vivre de ma passion et de faire partager au plus grand nombre, de l’Europe à l’Asie, en passant par L’Afrique et les Amériques, la carib-fusion par SamKankook. Une cuisine fusion gastronomique inspirée du riche héritage de la Caraïbe et de mes nombreux voyages. Que je rende hommage à l’art culinaire guadeloupéen contemporain, revisité et luxueux.

Mes chaleureux remerciements à Sam pour le temps consacré à cette interview à son retour à Londres. L’expérience Supper Club ô Péyi m’a séduite de bout : de l’embarquement à l’atterrissage. Mention spéciale au souci du détail apporté à chaque étape et à l’équipe du tonnerre qui a assuré un accueil et un service des plus soignés.

Supper Club ô Péyi by SamKanKook
Fin de dîner en compagnie de SamKanKook

@samkankook
contact@samkankook.com
+44 7928 121650


In loving memory of my dearest friend Laure Eusèbe-Ravenet.



Abonnez-vous à la newsletter inspiration du week-end

abonnement-newsletter-elle-dit-8

1 commentaire

  1. Pingback: Archetypes : le podcast de Meghan Markle sur Spotify - Elle dit 8

Laisser un commentaire